Être sur ses gardes…

Lorsqu’un enfant est malade, par exemple lorsqu’il vomit, on le rassure, on le nettoie, et s’il se sent assez bien on l’envoie s’étendre, ou se recoucher avec une chaudière, un bisou sur le front et on lui dit de venir nous retrouver s’il y a quoi que ce soit.

Mais avec le diabète, ça prend une toute autre tournure. Il faut être sur ses gardes, 24h/24, 7 jours sur 7, 365 jours par année. Nous sommes à l’affût…

Que fait-on lorsque notre enfant vomit tout son repas, et qu’il lui reste près de 2 unités d’insuline active dans le corps? On arrête la pompe? Oui mais… le bolus d’insuline est déjà injecté. Pas trop mal quand l’enfant est capable d’avoir une tartine ou de prendre un peu de jus. Mais le stress reste présent, on sait déjà qu’on va passer une nuit terrible (enfant comme parent).

Mais c’est ça notre job de parent… Lui apprendre les belles choses de la vie, mais surtout en prendre soin, dans les bons comme dans les moins bons moments.

Je t’aime ma belle Laurie, maman veille sur toi xxx

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s